DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti : visite éclair d'Hillary Clinton

Vous lisez:

Haïti : visite éclair d'Hillary Clinton

Taille du texte Aa Aa

Quatre jours après le séisme, le chef de la diplomatie américaine s’est rendu à Port-au-Prince. Une visite de quelques heures hier. Hillary Clinton s’est entretenue avec le président haïtien René Préval qui a souligné que sa présence réchauffait les coeurs.

L’avion à bord duquel elle a voyagé transportait des rations alimentaires et, entre autres, de l’eau.
C’est d’ailleurs le bruit d’un avion qui l’a obligée à interrompre sa déclaration lors d’une conférence de presse. “C’est un bon bruit, c’est synonyme de bonnes choses : ils arrivent et aident le peuple haïtien”. (…) Où est la presse haitienne? Venez. Je veux parler directement au peuple haïtien à travers leurs medias. Nous sommes ici à la demande de votre gouvernement pour vous aider. Comme le président Barack Obama l’a dit, “nous serons là aujourd’hui, demain et à l’avenir”.

L’aide américaine est massive : déploiement de milliers de soldats, de centaines de pompiers, secouristes et médecins sur le terrain, déblocage de dizaines de millions de dollars d’aide alimentaire.

Mais la mainmise américaine sur l’aéroport de Port-au-Prince provoque des grincements de dents. Sur place, un haut responsable français a déclaré avoir protesté hier officiellement après qu’un avion-hôpital a été interdit d’atterrir. Paris a démenti ensuite toute protestation.

Par ailleurs, le Nicaragua accuse les Etats-Unis de profiter du chaos pour installer ses troupes en Haïti.