DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti : Jeanette, la banquière miraculée

Vous lisez:

Haïti : Jeanette, la banquière miraculée

Taille du texte Aa Aa

Jeanette travaillait dans cette banque au moment du séisme. Depuis six jours, son mari Roger y croit encore, et suit avec angoisse le travail des pelleteuses. Et soudain dans le silence, Roger entend Jeannette : “Elle est vivante !”, se met-il à crier.

Les secours doivent faire vite, mais en douceur. Jeannette a le doigt coincé dans les débris de béton. Soudain, les sauveteurs devinent son visage poussiéreux dans les décombres. En créole, Jeannette dit a son mari qu’elle l’aimera toujours, même si elle doit mourir.
La nuit tombe, mais les efforts se poursuivent.

Quelques heures plus tard, en prenant soin de ne pas arracher le doigt de la victime, c’est enfin la délivrance, Jeannette chante des chants religieux. Elle est l’une des 90 miraculés sortis des décombres depuis mardi dernier.