DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Delmas 33, un camp de réfugiés improvisé près de l'aéroport de Port-au-Prince

Vous lisez:

Delmas 33, un camp de réfugiés improvisé près de l'aéroport de Port-au-Prince

Taille du texte Aa Aa

3000 personnes survivent dans un camp de réfugiés improvisé. Luis Carballo notre envoyé spécial à Haïti s’est rendu sur les lieux. Il raconte. “Ici à Delmas 33, ils n’ont pas reçu d’aide par la terre alors ils espèrent son arrivée par les airs, ce n’est pas un miracle… les gens ont pris eux mêmes l’initiative de préparer une piste pour les hélicoptères en utilisant un ancien terrain de basket ball”.

Le petit Julner explique qu’ils “n’ont jamais reçu d’aide, que personne n’est venu leur prêter assistance y compris sur le plan médical, c’est pourquoi nous avons tout préparé nous mêmes, comme ça si un hélicoptère veut nous donner quelque chose nous sommes déjà prêts à le recevoir ici”.

En attendant, avec l’arrivée de Bill Clinton, Delmas 33 a reçu sa première ration d’aide humanitaire.

La vie elle s’organise depuis une semaine, elle reprend peu à peu son cours malgré les morts, malgré les blessures et les médecins qui se font attendre. Les conditions sont dantesques mais aux sons d’une musique qui tentent de réchauffer les coeurs.