DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Leogane, épicentre du séisme en Haïti. Une ville meurtrie et détruite à près de 90%

Vous lisez:

Leogane, épicentre du séisme en Haïti. Une ville meurtrie et détruite à près de 90%

Taille du texte Aa Aa

Leogane, nous sommes tout proche de l‘épicentre du séisme qui a ravagé Port-au-Prince. Ici aussi les dégâts sont considérables. Cette ville de 130 000 habitants a été détruite à près de 90%.

Symbole de cette tragédie, cette école en ruine, où des dizaines d’enfants ont perdu la vie comme l’explique Luis Carballo, notre envoyé spécial : “De cette Ecole Sainte Rose De Lima à Leogane… de ses ruines, ici, on a retrouvé 60 cadavres d’enfants. Les équipes de sauvetage n’ont rien pu faire. Leogane est à 15 kilometres au sud-est de Port au Prince. 90% de la ville a été touchée selon les chiffres que nous avons. Ici, le tremblement de terre a été une véritable catastrophe. Dans ces ruines, on a retrouvé des cahiers d’enfants qui étudiaient ici. Des enfants qui avaient eté pratiquement adoptés par les religieuses qui géraient cette école.”

Luis a rencontré un villageois. Sa maison a été détruite par le tremblement de terre, lui était en train d’entraîner des enfants au foot. Il raconte sa détresse face aux cris des enfants coincés sous les décombres : “Vraiment le pire, ce n’est pas la destruction de la maison. C’est de te retrouver sous les décombres comme ici ou chez les soeurs que vous avez visité tantôt. J’ai passé la nuit à essayer d’aider pour en sauver quelqu’uns. Peut être qu’on a retiré trois enfants vivants sous les décombres. Le pire sentiment c’est l’impuissance devant les cris d’un enfant qui appelle au secours pendant des heures et tu es là, mains nues. Tu peux rien faire.”

La pénurie d’essence pèse sur l’organisation des secours et les files d’attente s’allongent.

Dans cette ville cotière de Léogane, un quart de la population pourrait avoir péri… La vie tente néanmoins de reprendre son cours avec des scènes toutes simples comme faire sa lessive ou bien construire des abris de fortune avec des briques ou des tôles arrachées aux toits effondrés.