DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Haïti commence à peine à retrouver le sourire


monde

Haïti commence à peine à retrouver le sourire

Alors que certaines équipes de secouristes ont commencé à quitter l‘île, l’aide humanitaire arrive aux habitants de Haïti, dévasté le 12 janvier par un tremblement de terre historique. Mais à quel prix… Certains patientent sans rien depuis neuf jours.

L’ONU, dont nous avons pu joindre le porte-parole sur place, David Wimhurst, promet que tout s’arrange.

Euronews :
Monsieur Wimhurst, nous avons vu les Américains envoyer des troupes, nous vous avons vu envoyer des troupes. Qui est responsable alors ?

David Wimhurst :
Eh bien c’est nous tous en fait, nous avons mis en place un mécanisme de coordination très efficace avec les Américains et les Canadiens, nous partageons les responsablités et les Nations Unies vont coordonner ces opérations. Nous allons nous focaliser sur les questions de sécurité une fois que les troupes américaines seront sur le terrain et capables d’escorter et de livrer toute l’aide humanitaire.

Euronews :
Cela a pris un temps affreusement long pour que cette aide arrive entre les main des Haïtiens. Pourquoi ?

David Wimhurst :
Ecoutez, il n’y a qu’une piste d’atterrissage à Port au Prince. 150 avions par jour l’utilisent. Nous sommes en train d’ouvrir un couloir humanitaire avec la République Dominicaine de façon à faire atterrir d’autres appareils, pour ensuite acheminer par camions toute l’aide nécessaire. Il s’agit de goulots stratégiques. Le port est bouché, un premier bateau a pu arriver hier et je sais qu’il y a un port flottant qui va être mis en place dans moins de deux jours. Donc nous allons pouvoir recevoir les bateaux très vite.

Les Etats-Unis ont fourni ces dernières heures de grosses infrastructures… Des grues, des bulldozers, et un bateau de guerre équipé d’un hôpital et de blocs opératoires. L’ONU, pour sa part, ajoute 2.000 hommes et 1.500 policiers à sa mission en Haïti.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Handicap International sur le terrain dès la première heure