DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti: les orphelinats de Port-au Prince appellent à l'aide

Vous lisez:

Haïti: les orphelinats de Port-au Prince appellent à l'aide

Taille du texte Aa Aa

Après une catastrophe comme celle d’Haïti, les orphelinats déjà débordés, se doivent de recueillir les nouveaux venus. Des enfants qui manquent de tout à commencer d’affection. Mais l’urgence n’est pas là…

Notre journaliste, Luis Carballo, s’est rendu dans l’un d’entre eux: “La fondation des enfants de Dieu est un orphelinat. Un parmi la centaine qui existent à Port-au-Prince. Celui-ci s’autofinance, ne reçoit aucune aide de l’Etat. La situation est très compliquée à l’heure qu’il est. Ici, lors de notre visite, nous avons pu rencontrer 50 enfants qui se trouvent dans une situation très précaire. Et depuis le tremblement de terre, la situation est rapidement devenue insoutenable. Ici on manque de tout.”

La directrice appelle à l’aide. Dans l’immédiat, elle a besoin de stocks de nourriture. mais dans quelques temps, si personne n’oublie Haïti, ce sera de matériel scolaire.
Le dernier enfant accueilli dans cet orphelinat se nomme Gabriel. La directrice nus raconte son histoire:
“La maison de son père est endommagée, alors il n’a pas d’abris. C’est la raison pour laquelle je suis obligée de prendre cet enfant. Il a 15 mois, il n’a pas de mère.”

Avant le séisme, les orphelinats de Port-au-Prince accueillaient déjà 400.000 enfants. Selon les ONG, un million d’enfants haïtiens seraient aujourd’hui livrés à eux-mêmes. Leurs parents ont disparus, ou comme le père de Gabriel, ils sont dans l’impossibilité de les prendre en charge…