DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La marine américaine au secours d'Haïti

Vous lisez:

La marine américaine au secours d'Haïti

Taille du texte Aa Aa

L’USNS Comfort a jeté mercredi l’ancre au large de la capitale haïtienne, Port-au-Prince. A son bord, 550 personnes prêtes à soigner près de 20 patients par heure selon le chirurgien américain Tim Donahue : “Cinq blocs opératoires occupés par des patients sont préparés pour des amputations et le suivis des amputations.”

Cet hôpital flottant offre une véritable débauche de moyens qui tranche avec la situation des chirurgiens sur la terre ferme. Washington met les bouchées doubles en envoyant également 4000 soldats supplémentaires qui pourraient débarquer dès vendredi dans ce pays sinistré le violent séisme du 12 janvier, portant à 15000 hommes l’effectif américain.

Cette gestion US de la crise humanitaire est très critiquée par certaines ONG. Médecins Sans Frontières reproche notamment aux Etats-Unis leur gestion de l’aéroport qui accapare les pistes et ne permet pas l’approvisionnement de son l’hôpital de campagne sur le terrain. Cinq patients seraient morts parce que 85 tonnes de matériel médical de MSF ne parviennent pas à atterir à Port-au-Prince.

“Les premiers jours nous avons malheureusement dû refuser des patients. On ne pouvait pas les traiter. J’espère sincèrement qu’ils ont trouvé d’autres soins, ailleurs, parce qu’il nous a fallu faire de choix”, explique le Dr Satoru Ida.

Les médecins manquent de morphine, d’antibiotiques et de matériel pour amputer. A tel point que MSF a dû se procurer une scie sur le marché local.