DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brown témoignera devant la commission sur l'Irak avant les législatives

Vous lisez:

Brown témoignera devant la commission sur l'Irak avant les législatives

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement britannique, Gordon Brown, était en charge des Finances au début de la guerre en Irak. Selon l’opposition, il aurait entraver les effort de guerre dans ce pays mais aussi en Afghanistan.

Mais ce n’est pas ce qui intéresse la Commission d’enquête sur l’Irak qui interrogeait jeudi Jack Straw. Le ministre de la Justice, qui était aux Affaires étrangères en 2003, affirme avoir pris à l‘époque la décision la plus difficile de sa vie.

“Ce dossier tenait à une question essentielle : savoir si l’Irak était, oui ou non, une menace pour la paix internationale et la sécurité en raison de présence d’armes de destruction massive. Cela n’avait rien à voir avec un régime autoritaire extrêmement déplaisant qui massacrait son propre peuple. Parce qu’en terme de législation internationale, je le crains, cela n’offre pas l’opportunité à d’autres pays d’intervenir”, a souligné Jack Straw.

Sans l’aval de Straw, le Premier ministre britannique de l‘époque, Tony Blair, n’aurait pu prendre part à l’invasion de l’Irak par une coalition emmenée par les troupes américaines sous les ordres de George W. Bush.