DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite en Allemagne du ministre afghan des Affaires étrangères

Vous lisez:

Visite en Allemagne du ministre afghan des Affaires étrangères

Taille du texte Aa Aa

Dans cinq ans, les Afghans pourront retrouver la responsabilité de leur pays.

C’est ce que pense en tous cas le ministre afghan des Affaires étrangères, qui était l’invité ce vendredi d’une conférence du SPD, le parti social-démocrate allemand.

Rangin Dadfar Spanta a précisé en détail le nombre de soldats et de policiers qui seraient opérationnels d’ici ce délai, informations qui seront au menu de la conférence internationale de Londres sur l’Aghanistan la semaine prochaine.

Le diplomate afghan, qui a vécu et enseigné en Allemagne, s’est exprimé en allemand :

“Les femmes dans mon pays seront les principales perdantes si vous nous laissez seuls trop tôt, ce que je n’espère pas”.

L’Allemagne se demande en se moment si elle doit augmenter le nombre de ses soldats en Afghanistan et dépasser les 4.500 hommes. Mais pour le SPD, il faut surtout parler du calendrier de retrait.

Sigmar Gabriel, dirigeant du SPD :
“Nous proposons la période de 2013 à 2015 pour le retrait. Il doit être clair pour tous les acteurs que notre engagement en Afghanistan est limité dans le temps”.

N’en déplaise à l’opposition, il n’est pas question de donner un tel calendrier pour la Chancellière allemande Angela Merkel, même si les sondages montrent qu’aujourd’hui une majorité d’Allemands est favorable à un retrait des soldats de la Bundeswehr d’Afghanistan.