DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide internationale au chevet d'Haïti qui veut prendre en main son renouveau

Vous lisez:

L'aide internationale au chevet d'Haïti qui veut prendre en main son renouveau

Taille du texte Aa Aa

Près de deux semaines après le séisme, de la nourriture et de l’eau sont enfin arrivées à Cité Soleil, le plus grand bidonville de Port-au-Prince et fief des gangs qui ont multiplié les actes de violence depuis la catastrophe.

Ce lundi, les pays amis d’Haïti se sont aussi retrouvés à Montréal au Canada pour une réunion d’urgence destinée à faire le point sur les aides immédiates et le programme de reconstruction.

L’Union européenne est la plus généreuse sur le plan financier avec 420 millions d’euros suivi par les Etats-Unis qui ont déjà donné 83 millions et le Japon qui en promet 49. Washington est présent en force sur le plan militaire et logistique.

Le premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive a appelé le monde à un soutien massif tout en soulignant qu’Haïti va prendre en mains ce travail colossal :
“Cette reconstruction touchera l’ensemble du pays, nous devons penser à relocaliser une partie de la population, à redéployer différemment l’administration publique et les bases économiques pour tenir compte des contraintes physiques, environnementales dans une perspective de développement durable. Pour y arriver, Haïti a besoin de l’appui massif à moyen et long terme de ses partenaires de la communauté internationale. L’ampleur de la tâche exige que nous fassions plus, que nous fassions mieux et sans doute que nous fassions différemment”.

Le bilan du séisme devrait être d’au moins 150 000 morts selon le ministre haïtien de la santé qui évoque également le chiffre d’un million de sinistrés.