DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vénézuela : écran noir chez RCTV

Vous lisez:

Vénézuela : écran noir chez RCTV

Taille du texte Aa Aa

Les salariés de la chaîne de télévision vénézuélienne ont de quoi manifester. Leur antenne, très critique envers le gouvernement Chavez, est privée de diffusion sur le câble.
Motif, RCTV n’a pas voulu diffuser les deux dernières allocutions officielles du président vénézuelien, de quoi faire bondir les journalistes :
“Notre manifestation civique et démocratique est une déclaration contre l’abus d’autorité systématique, très dangereux pour les libertés publiques de ce pays”, a déclaré William Echeverria, président du Collège national des Journalistes.

La plus ancienne chaîne du pays, et l’une des plus populaires, est dans le collimateur de Hugo Chavez, et pour la deuxième fois : “Il y a des petits bourgeois et des grands bourgeois qui se payent le luxe de défier le gouvernement, a répondu Hugo Chavez. Et bien, s’ils ne respectent pas la loi, ils n’auront plus jamais de diffusion. C’est leur choix, pas le nôtre.”

En 2007 des affrontements éclatent quand RCTV est privée d’antenne pour la première fois. La chaîne s’est vue retirer sa licence hertzienne pour avoir soutenu une tentative de putsch contre Chavez. Elle s‘était depuis réfugiée sur le câble, et diffusait depuis Miami.