DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sarkozy se veut rassurant pour la France... et l'Afghanistan

Vous lisez:

Sarkozy se veut rassurant pour la France... et l'Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

A deux jours de la conférence de Londres pour l’Afghanistan, Nicolas Sarkozy refuse d’envoyer plus de combattants sur le terrain. Une position qui va à l’encontre de celle adoptée par son allié américain. Qu’importe, le président français doit d’abord faire face à une chute sans précédent de sa côte de popularité. Il a donc tenu à expliquer ce lundi sa politique aux Français.

“Il y a un an et demi, lorsque j’ai demandé au Parlement d’envoyer 700 de nos soldats en plus, j’ai dit qu’il n’y aurait pas de soldats combattants en plus. J’essaie de tenir scrupuleusement mes engagements et ma parole. En revanche, si on a besoin de davantage de gens pour former, pour encadrer la police, pour réaliser des travaux de génie civile, pour aider la population, pour aider à l’afghanisation, pourquoi pas, mais des soldats combattants, non”, souligne le Président de la République sur le plateau du 20h de TF1.

Tandis que Nicolas Sarkozy s’evertue à répondre aux questions de 11 Français qui doutent du bien fondé de ses réformes (lors du programmes La parole aux Français qui a suivi le 20h sur TF1), quelque 3.300 soldats sont déployés sur le sol afghan, dont 380 se consacrent à la formation de l’armée locale.