DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'indépendance : première priorité de Spyker pour Saab


Business

L'indépendance : première priorité de Spyker pour Saab

“Longue vie à Saab” : ces mots ont été prononcés par le Pdg de Spyker, le nouveau gérant du constructeur suédois Saab, pour lequel Spyker va débourser environ 280 millions d’euros, et la grande majorité de cette somme sera payée en actions préférentielles Spyker ce qui veut dire que General Motors pourrait détenir environ 80% du nouvel ensemble Saab Spyker Automobiles une fois l’opération finalisée. La priorité du nouveau gérant néerlandais : redonner un fonctionnement indépendant à une entreprise qui a passé 20 ans dans l’orbite de General Motors.
“Je pense que Saab va maintenant prospérer en tant que compagnie indépendante parce que c’est une entreprise particulière avec un business particulier dont les racines sont très fortement implantées dans la nation suédoise, a expliqué Victor Muller le pdg de Spyker”.
Spyker ne prévoit pas de licenciements parmi les 3.400 employés de Saab mais l’accord de rachat ne comprend aucune garantie selon General Motors.
“J’espère que ça va créer plus d’emplois, a affirmé la ministre suédoise chargée des entreprises et de l‘énergie Maud Olofsson; parce que l’industrie automobile mondiale est dans une position difficile”.
Spyker qui n’a vendu qu’une vingtaine de véhicules de luxe au premier semestre 2009 bénéficiera d’un prêt de 400 millions d’euros garanti par l’Etat suédois, mais aussi des services d’ingénierie de General Motors et certaines pièces pendant une période de transition.