DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE et le FMI dénouent de nouveau les cordons de la bourse pour la Roumanie

Vous lisez:

L'UE et le FMI dénouent de nouveau les cordons de la bourse pour la Roumanie

Taille du texte Aa Aa

La Roumanie va à nouveau pouvoir compter sur l’aide du Fonds monétaire international et de l’Union européenne. L’an dernier, le pays, durement affecté par la crise et une récession brutale, avait fait appel à eux pour sauver son économie de la faillite. Mais les versements avaient été interrompus à l’automne pour cause de crise politique. Ils reprendront dans les prochaines semaines. Le FMI débloquera 2,3 milliards d’euros et l’Union un milliard.
Le budget très austère adopté par la Roumanie pour l’année 2010 y est pour beaucoup.

“Maintenir un déficit inférieur à 5,9% du PIB en 2010. C’est une étape clé dans le processus de consolidation fiscale de la Roumanie et c’est une mesure clé qui a contribué aux réévaluations positives du FMI et de l’Union européenne”, explique Jeffrey Franks, chef de mission du FMI.

La réélection du président Basescu en décembre, après des mois d’instabilité politique, et la formation d’un nouveau gouvernement ont rassuré les institutions internationales. Mais pour l’eurodéputée roumaine Ramona Manescu, c’est désormais l’explosion sociale qui menace :

“Depuis le début, le gouvernement a pris la mauvaise décision et a très mal négocié avec le FMI les conditions de ce prêt. Or à cause de la politique du FMI, nous sommes dans une position qui fait que c’est sur les citoyens que nous exerçons la plus grande pression, et en période de crise, ce n’est pas une bonne idée”, s’inquiète-t-elle.

La Roumanie est l’un des pays les plus pauvres d’Europe et pour décrocher ces aides d’un montant total de 20 milliards d’euros, elle s’est engagée à mener des réformes drastiques.