DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Clearstream : relaxe pour l'ancien Premier ministre français Dominique de Villepin

Vous lisez:

Affaire Clearstream : relaxe pour l'ancien Premier ministre français Dominique de Villepin

Taille du texte Aa Aa

La justice française a tranché dans l’affaire Clearstream. L’ancien-Premier ministre Dominique de Villepin a été relaxé.

Le tribunal correctionnel a estimé que l’ancien chef du gouvernement n’avait pas connaissance de la fausseté des listings. Les juges ont blanchi Dominique de Villepin en considérant qu’il n’avait pas agi de mauvaise foi et n’avait pas donné l’instruction de dénoncer Nicolas Sarkozy.

L’affaire Clearstream est une vaste histoire de manipulation. Des listings bancaires ont été falsifiés et transmis à un juge afin de faire croire que plusieurs personnalités, dont l’actuel président de la République, détenaient des comptes occultes à l‘étranger.

Jean-Louis Gergorin, à l‘époque vice-président d’EADS, a été reconnu coupable de dénonciation calomnieuse et condamné à 3 ans de prison dont 15 mois fermes.

Trois ans de prison dont dix-huit mois fermes pour le mathématicien Imad Lahoud coupable de complicité de dénonciation calomnieuse et de délit de faux.

L’ex-auditeur Florian Bourges a été déclaré coupable d’abus de confiance. Le journaliste Denis Robert a également été relaxé.