DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La discrimination positive pour rectifier la sous-représentation des femmes en politique

Vous lisez:

La discrimination positive pour rectifier la sous-représentation des femmes en politique

Taille du texte Aa Aa

L’ assemblée du Conseil de l’Europe a approuvé hier soir une série de recommandations aux Etats membres dans ce sens. Inspirées des propositions de la rapporteuse luxembourgoise, Lydie Err, elles vont jusqu’aux quotas dans les listes électorales pour atteindre la parité hommes-femmes.

Considérée comme une menace pour la légitimité des démocraties, la sous-représentation des femmes dans les parlements est grave à l‘échelle mondiale : en 1975 il y avait 10,9% de femmes dans les parlements au monde. En 2010 c’est 18%.
Cela fait 7% d’augmentation en 35 ans . A ce rythme, la parité ne sera atteinte qu’en … 2170.

Pour la socialiste Lydie Err, le quota légal, obligatoire sur toutes les listes électorales est le seul moyen efficace, surtout dans les systèmes électoraux proportionnels. “On ne demande pas aux gens d’aimer les quotas, on leur demande de les instaurer pour obtenir un résultat nécessaire. Et s’ils ont une meilleure idée que les quotas, on va la prendre, la volonté politique seule aurait permis d’y arriver sans les quotas. Le fait est qu’on ne l’a pas fait.”

Selon Lydie Err, la loi belge, qui prévoit un pourcentage progressif de candidatures féminines obligatoires pour tout type d‘élection est la mieux adaptée. Par contre le cumul de mandats est pernicieux, selon elle: “Les femmes sont aussi bien et mieux formées que les hommes, mais les appareils politiques sont bloqués et verrouillés par les hommes. Et comme il y a le cumul des mandats, la tentation d’en avoir toujours plus existe toujours… Et donc le non-cumul de mandats est un autre élement qui devrait permettre l’accès des femmes à des responsabilités politiques”.

La solution passe donc par les partis politiques, ce sont eux qui ont la clef pour ouvrir grand la porte de la politique aux femmes, selon la parlementaire luxembourgoise.