DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C'est la fête en Espagne : plan d'austérité et hausse du chômage

Vous lisez:

C'est la fête en Espagne : plan d'austérité et hausse du chômage

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement espagnol a adopté vendredi un plan d’austérité sur trois ans dont l’objectif est l‘économie de 50 milliards d’euros et le retour du déficit budgétaire à 3% du Produit intérieur brut contre 11,4% fin 2009. Cet effort se traduira notamment par une réduction des dépenses dans la fonction publique; mais aussi par un retardement de l‘âge de la retraite à 67 ans contre 65 ans actuellement; en tous cas le gouvernement y pense sérieusement.
“Pour garder notre système actuel de sécurité sociale, il faut que nous commencions à penser à ce genre de mesures dès maintenant et pour les 15 prochaines années a déclaré la vice-présidente du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega”.
L’annonce de cette réforme est faite le jour de la publication de mauvais chiffres du chômage : en décembre 2009, le taux était de 18,8% de la population active à 4 millions 320.000 demandeurs d’emplois : c’est le record absolu de la zone euro.
Après la Grèce et le Portugal, l’Espagne est suivie de près par les investisseurs internationaux en raison de la dégradation de ses comptes publics due à la récession et aux plans de soutien à l‘économie.