DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les détracteurs de Tony Blair n'ont toujours pas digéré l'intervention en Irak

Vous lisez:

Les détracteurs de Tony Blair n'ont toujours pas digéré l'intervention en Irak

Taille du texte Aa Aa

Un slogan a dominé pendant la manifestation contre Tony Blair vendredi à Londres: “Bliar”, un jeu de mots qui revient à traiter l’ex-Premier ministre britannique de “menteur”. Certaines familles des 179 soldats britanniques tués en Irak ont rejoint les rangs d’une centaine de protestataires devant le bâtiment de la commission d’enquête qui entendait Tony Blair. “Une leçon doit être tirée, témoigne le père d’un soldat mort au combat. Un Premier ministre britannique ne pourra jamais plus nous entraîner dans une guerre basée sur des mensonges, et d’une manière si chaotique et catastrophique”.

De nombreux proches des combattants tombés en Irak estiment même que Tony Blair est un “criminel de guerre”, et ils l’ont dit haut et fort. George Galloway, dissident du Parti travailliste et militant de la première heure contre la guerre en Irak, a pris la parole durant la manifestation. Il a attaqué violemment Tony Blair, déclarant que “la pendaison qui a été réservée à Ali le chimique était encore trop bonne pour l’ancien Premier ministre britannique”.