DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suspicion de trafic d'enfants en Haïti

Vous lisez:

Suspicion de trafic d'enfants en Haïti

Taille du texte Aa Aa

Les autorités haïtiennes vigilantes face au trafic d’enfants : dix américains ont été arrêtés à la frontière avec la Républicaine dominicaine alors qu’ils tentaient de faire sortir 33 enfants du pays, sans aucun documents officiels. Pour leur défense, ils ont expliqué qu’ils voulaient emmener ces enfants âgés de 2 mois à 12 ans dans un orphelinat de l’autre côté de la frontière.

Les dix adultes ont été placés en détention à Port-au-Prince. Le chauffeur du bus assure lui que l’opération n’avait rien d’illégale : “j’ai vu des proches des enfants les leur confier parce que leurs parents sont morts et les autres membres de la famille ne peuvent pas les prendre en charge. Ils voulaient qu’on prenne soin d’eux”.

Les évacuations sanitaires, officielles celles-là, ont été suspendues par les autorités américaines. En cause : le financement des soins. La Floride, par exemple, qui a déjà accueilli plus de 500 blessés haïtiens, a fermé ses portes. Une tragédie pour ce médecin américain :
“le problème, c’est qu’une décision a été prise en haut-lieu de suspendre les évacuations militaires, et donc cela empêche ces gens de quitter Haïti et d’avoir la vie sauve”, se révolte le Dr Barth Green, de l’Université de Miami.

Le séisme du 12 janvier dernier aurait fait près de 200 000 morts et un million de sans-abris. Sur l‘île, les hôpitaux de fortune sont débordés. Alors pour se soigner, les Haïtiens se fournissent dans la rue. Des médicaments retrouvés dans les décombres des pharmacies sont récupérés et vendus, sans aucun contrôle. Autant dire que la catastrophe sanitaire qui touche Haïti est loin d‘être terminée.