DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash du Concorde : début demain du procès

Vous lisez:

Crash du Concorde : début demain du procès

Taille du texte Aa Aa

Presque dix ans après l’accident du Concorde, un méga procès commence demain à Paris pour tenter
d‘élucider les causes de la tragédie. 113 personnes, dont 4 au sol avaient péri le 25 juillet 2000 lorsque l’avion supersonique d’Air France en flammes s’est écrasé sur un hôtel deux minutes après son décollage de l’aéroport Charles de Gaulle de Paris.

Sur le banc des accusés: Continental Airlines, dont un DC10 avait perdu une lamelle en titane sur la piste quatre minutes avant le passage du Concorde. Une des roues de celui-ci aurait éclaté en passant sur cette lamelle. L’avocat de Continental Airlines n’entend pas en rester là: “Cette version n’est que la version officielle, nous allons la combattre et établir que l’incendie avait pris sur le Concorde 8 secondes avant que cette pièce ne rencontre le Concorde, soit un peu près 700 mètres avant.”

Mais alors qu’est-ce qui a pu provoquer l‘éclatement du pneu à l’origine du crash? La crevaison aurait été provoquée par une bosse de la piste, la roue n’aurait pas résisté au choc dû au poids de l’avion, à cause d’une pièce qui manquait au train d’atterrisage.

La sécurité et la conception du Concorde sont aussi mise en cause.

Deux ingénieurs d’Aérospatiale et un fonctionnaire de la sécurité aérienne française sont parmi les prévenus. En cause notamment la fragilité des réservoirs de fuel des ailes.

“Nos enquêtes ont montré que de tels incidents, je veux dire une crevaison de pneu endommageant les ailes , ce genre d’incidents se sont produits au moins dix fois avant cet accident fatal. Je pense que les autorités comme la direction d’Air France ont de bonnes raisons, de très bonnes raisons de vérifier si oui ou non le Concorde était à cette période un avion sur.” estime l’expert de la sécurité aéronautique Ronald Schmid.

Après l’accident de Paris, Air France et British Airways allaient mettre définitivement fin aux vols du supersonic en avril 2003.