DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau coup de froid dans les relations sino-américaines après des ventes d'armes de Washington à Taiwan

Vous lisez:

Nouveau coup de froid dans les relations sino-américaines après des ventes d'armes de Washington à Taiwan

Taille du texte Aa Aa

Les médias officiels chinois fustigent “l’arrogance américaine”. Le gouvernement dénonce lui une “ingérence grossière dans ses affaires intérieures”.

Une pétition a été lancée avec déjà 55 000 signatures pour boycotter les marques américaines telles que Boeing comme l’explique ces deux habitants de Pékin.

“Ces entreprises sont américaines donc nous devrions mettre en place des sanctions contre elles. Si on ne les sanctionne pas alors les Etats-Unis vont continuer à vendre des armes à Taïwan. Les Chinois sont contre l’Amérique qui dit une chose et qui fait autre chose”, dénonce le premier.

“Je pense que le gouvernement chinois doit prendre une position encore plus forte sur ce dossier. Nous devrions nous opposer avec force à ces ventes d’armes à Taiwan et en même temps, notre armée devrait montrer ses capacités”, estime cet autre.

Le Pentagone persiste et signe. Il avait annoncé vendredi dernier qu’il allait vendre des missiles antimissiles Patriot, des navires et des hélicoptères pour un montant de 4,6 milliards d’euros. Washington est le premier allié militaire de Taïwan.

La Chine revendique la souveraineté sur l‘île depuis 1949. Mais pour cet analyste, l‘épisode actuel permet à Pékin de montrer sa force : “Il n’y a pas de vraie signification dans ces ventes d’armes américaines à Taïwan, l’armée de libération du peuple n’aura aucun problème à détruire les forces taïwanaises si on se base sur ces capacités actuelles. La question de ces ventes d’armes se fonde sur des principes légaux”.

Pékin pourrait réagir en compliquant le dossier nucléaire iranien. La Chine est également un créancier dont les Américains ne peuvent se passer pour financer leurs déficits abyssaux.