DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du procès du crash du Concorde

Vous lisez:

Ouverture du procès du crash du Concorde

Taille du texte Aa Aa

Près de dix ans après les faits, le procès du crash du Concorde s’est ouvert en début d’après-midi devant la justice française, en région parisienne. Six personnes physiques ou morales figurent sur le banc des prévenus : notamment la compagnie américaine Continental Airlines.

Selon les enquêteurs, c’est une lamelle perdue sur la piste de décollage par l’un de ses appareils qui aurait provoqué l‘éclatement du pneu du Concorde et donc l’accident. Une thèse contestée par l’avocat de la compagnie aérienne, qui défend une autre version, celle d’un incendie déclenché au préalable sur le Concorde.

Le crash du supersonique, deux minutes après son décollage de Roissy, avait fait 113 morts le 25 juillet 2000 : la totalité des personnes à bord mais aussi 4 employés de l’hôtel sur lequel l’avion s’est écrasé à Gonesse.

Le procès devrait durer quatre mois.