DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une ex-ministre accuse Tony Blair d'opacité sur la guerre en Irak

Vous lisez:

Une ex-ministre accuse Tony Blair d'opacité sur la guerre en Irak

Taille du texte Aa Aa

La Grande-Bretagne poursuit son enquête sur l’invasion britannique de l’Irak en 2003. L’un des principaux enjeux est de savoir si elle était légale, et nécessaire.
Après Tony Blair, c‘était au tour ce mardi d’une de ses anciennes ministres, Clare Short. Et l’ancienne acolyte n’a pas été tendre avec l’ex-Premier ministre : “Il n’y a jamais eu une réunion dans laquelle on a défini le problème, dit à quoi on voulait parvenir, quelles étaient nos options diplomatiques et militaires, nous n’avons jamais eu de discussion cohérente sur ce qu‘était le problème, et où nous voulions aller, jamais.”

Clare Short estime que les ministres de Tony Blair ont été trompés quant à la légalité de l’invasion. Elle-même a quitté le gouvernement deux mois après l’invasion de l’Irak. Tony Blair la semaine dernière s‘était défendu en déclarant que Saddam Hussein était une menace pour le monde. Pour Clare Short, il n’y a aucune preuve de cela.