DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séisme : colère de la population haïtienne

Vous lisez:

Séisme : colère de la population haïtienne

Taille du texte Aa Aa

Réunis devant le commissariat qui abrite actuellement les autorités, des manifestants haïtiens exigent l’aide du gouvernement, les Nations unies se plaignant de la lenteur de la mise en place des aides.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a établi seize points de distribution à Port-au-Prince. Insuffisant selon Jack Estanly qui battait mardi le pavé : “Les gens qui sont dans la rue n’ont rien, pas d’eau à boire, pas de maison. Il y a des orphelins, sans aucune aide. Je suis ici pour demander au Gouvernement Préval de payer”.

Les secouristes ont terminé leur travail, mais les médecins redoublent d’effort pour éviter toute épidémie. Les enfants sont vaccinés contre le tétanos, la diphtérie et d’autres maladies.

“La rougeole peut tuer des enfants et elle se répand comme une traînée de poudre. C’est une mesure préventive pour sauver des vies”, explique Page Kent, médecin de l’UNICEF.

Tandis que le pays américain le plus pauvre tente de se relever du séisme qui a fait près de 200 000 mort le 12 janvier dernier, des artistes de renommée internationale se réunissent pour reprendre une chanson qui fête cette année ses 25 ans. Après avoir récolté des fonds pour l’Afrique, “We are the world” doit maintenant aider Haïti.