DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une levée du tabou homosexuel dans l'armée américaine

Vous lisez:

Vers une levée du tabou homosexuel dans l'armée américaine

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis préparent l’abrogation de la loi “don’t ask, don’t tell”, comprenez “ne demande rien, ne dit rien”. Hier la commission de Défense du Sénat a entamé cette réflexion, réclamée la semaine dernière par Barack Obama.

Le révérend Gene Robinson, premier archevêque américain à avoir révélé son homosexualité, réagit : “nous dire qu’on ne mérite pas d‘être soldat, que l’on est une menace, pas une aide, c’est juste une autre façon de nous dire : vous ne comptez pas, vos familles ne comptent pas, vous n‘êtes pas égaux.”

C’est en 1993 que Bill Clinton le président de l‘époque avait instauré cette loi afin que les gays, en taisant leur homosexualité, puissent intégrer une armée largement homophobe. Une loi censée protèger la communauté gay, mais qui au contraire les a enfermés dans un mensonge parfois insupportable. Depuis 17 ans, les homosexuels ont été plus de 13 000 à abandonner l’armée.