DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Polynésie française à l'épreuve du cyclone Oli

Vous lisez:

La Polynésie française à l'épreuve du cyclone Oli

Taille du texte Aa Aa

Il poursuit sa progression. A Bora Bora, poumon touristique de l’archipel, quelques personnes ont été blessées et la plupart des habitants n’ont plus d‘électricité.

Des vents de 110km/h et des rafales à 150km/h sont attendues ainsi que des creux de 7 à 8 mètres en mer. De quoi créer d’importants dégâts comme l’explique cette habitante de Bora Bora. “La barge a d’abord touchée le bungalow du milieu. Elle n‘était dirigée par personne. Elle s’est échouée entre deux bungalow, elle les a tapées et elle a cassé les cloisons. Elle a abimé les pontons. Encastrées entre les deux bungalow, elle était coincée”.

Des centaines de touristes sur le départ ont été immobilisés dans leurs hôtels en raison de la fermetue de l’aéroport. Les vols ne devraient pas reprendre avant au moins jeudi soir.

A Tiaré, les habitants tentent de s’organiser sur fond de crainte. Il s’agit du premier cyclone depuis 1998.

“J’ai peur, j’ai peur, j’ai trop peur. On habite tout près de la mer. J’ai un petit fils de 10 ans. On va essayer d’aller chez ma belle mère. Elle habite côté montagne. On va essayer d’emmener tout ce qu’il faut. Mais on ne peut pas tout emmener”, raconte cette femme.

A Tahiti et Moorea, il est interdit de circuler dans les rues et tous les commerces ont baissé leur rideau. Les habitants ont été priés aussi de faire des réserves en nourriture et eau potable en attendant un retour à la normale.

La polynésie française compte 121 îles au total dont 76 sont habitées.