DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les grecs se rebellent contre l'austérité

Vous lisez:

Les grecs se rebellent contre l'austérité

Taille du texte Aa Aa

Agents du fisc et douaniers ont donné le coup d’envoi aujourd’hui à une série de grèves dans la fonction publique pour protester contre la politique de rigueur décidée par le gouvernement socialiste. L‘équipe Papandreou s’est engagée sur un plan strict auprès de Bruxelles. Objectif : éviter une faillite potentiellement coûteuse pour la zone euro.

“Nous allons réformer la fiscalité, réduire les hauts salaires dans la fonction publique et restructurer l’administration,” a expliqué le premier ministre grec, George Papandreou.

Le secteur privé observera lui une grève nationale le 24 février pour protester contre l’augmentation de l‘âge de la retraite.

La colère gronde chez les salariés, alors que de plus en plus d’entreprises mettent la clé sous la porte, comme cette usine de chaussures.

“Nous n’avons pas été payés depuis deux mois ! Le plus dur, ça a été il y a deux mois justement, quand on nous a annoncé la fermeture,” confie, Kyriakos Christoforiades, ouvrier chez ce chausseur.

La dette de la Grèce, qui dépasse les 294 milliards d’euros, a été dégradée le mois dernier par les grandes agences de notation financière, qui doutent de la capacité du pays à rembourser ses emprunts. Le déficit grec est bien supérieur aux 3% du PIB fixés par le pacte de stabilité monétaire en vigueur dans la zone euro et la situation d’Athènes entraîne une désaffection des courtiers pour la monnaie unique.