DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prudence des Occidentaux après un revirement iranien sur le nucléaire

Vous lisez:

Prudence des Occidentaux après un revirement iranien sur le nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Alors qu’ils s’inquiètent de voir l’Iran maîtriser une technologie balistique à longue portée, à des fins militaires, Téhéran a procédé au tir de sa troisième fusée spatiale avec des animaux vivants à l’intérieur. Un acte de provocation selon Washington mais l’Iran souffle décidément le chaud et le froid puisque ce lancement a coincidé avec une volte-face. Téhéran s’est dit prêt à transférer son uranium enrichi à l‘étranger, après des semaines de tergiversations.

Le ministre russe des affaires étrangères Serguei Lavrov a réclamé des précisions tout en déclarant que si “l’Iran est prêt à revenir à l’accord original, nous ne pouvons que le saluer”.

Mahmoud Ahmadinejad n’a en effet pas donné d’indication sur la quantité d’uranium qui pourrait être concernée.

Le chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle s’est montré plus réservé. “S’il s’agit d’une simple tactique, la communauté internationale conviendra de nouvelles mesures. Les sanctions ne pourront alors plus être exclues”.

Les six pays chargés de négocier avec l’Iran
au sujet de son programme nucléaire doivent se réunir dans les prochains jours.