DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La diplomatie du panda apaise les tensions sino-américaines

Vous lisez:

La diplomatie du panda apaise les tensions sino-américaines

Taille du texte Aa Aa

L’histoire a tout du conte de fée animalier. Le panda Tai Shan, symbole d’une amitié américano-chinoise tourmentée, quitte les Etats-Unis pour retrouver la Chine, la terre de ses ancêtres. Un grand moment pour ses fans du zoo de Washington, immortalisé par le crépitement des appareils photo. On appelle cela la diplomatie du panda, et à l’heure où les relations entre les deux puissances sont mises à rude épreuve par des conflits commerciaux, les ventes d’armes américaines à Taiwan ou encore la prochaine rencontre entre Barack Obama et le dalaï lama, ce n’est pas du luxe.

Ambassadeur malgré lui, Tai Shan est né aux Etats-Unis de parents chinois. L’accord voulait qu’il soit rendu à la Chine après deux ans. Il l’est finalement après quatre ans-et-demi et repart en galante compagnie aux côtés de Mei Lan âgée, elle, de trois ans.