DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Roumanie accepte d'accueillir des éléments du bouclier antimissile américain

Vous lisez:

La Roumanie accepte d'accueillir des éléments du bouclier antimissile américain

Taille du texte Aa Aa

Le Conseil suprême de défense a approuvé le plan de Washington pour déployer des intercepteurs terrestres sur le territoire roumain.

Le parlement doit encore donner son feu vert mais Traian Basescu a salué cette décision. Le président roumain a toutefois tenu à rassurer Moscou : “Le nouveau système n’est pas dirigé contre la Russie je tiens à le souligner, la Roumanie n’accueillera pas un système dirigé contre la Russie mais contre d’autres menaces”.

Moscou dénonce cette initiative qu’elle considère comme une menace pour sa sécurité nationale. Le système devrait être opérationnel d’ici 2015. Il fait partie du nouveau programme annoncé par Barack Obama l’an dernier après l’abandon du projet Bush qui prévoyait des missiles en Pologne et des radars en République tchèque.

Le Département d’Etat américain a confirmé le déploiement en Roumanie en précisant qu’il avait pour but de répondre à une menace de l’Iran. “Nous allons protéger nos intérêts et ceux de nos alliés. Notre approche révisée est conçue pour répondre à la menace émergente pour la région venant de l’Iran”.

Téhéran a procédé à plusieurs séries de tirs de missiles suscitant une réprobation internationale et la crainte d’un programme nucléaire à visée militaire.