DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La situation financière des pays ibériques inquiète les marchés financiers

Vous lisez:

La situation financière des pays ibériques inquiète les marchés financiers

Taille du texte Aa Aa

Après la Grèce dont les finances publiques sont dans le rouge, c’est au tour de l’Espagne et du Portugal de donner des sueurs froides aux analystes européens. Jeudi soir, la bourse de Madrid a clôturé sur une très forte baisse à près de -6%, alors que celle du voisin portugais a chuté de près de -5%.

Situation qui ne semble pas inquiéter le premier ministre espagnol Zapatero en visite à Washington qui a estimé que la dette de son pays restait “raisonnable”.

Depuis l’entrée en récession en 2008, cette dette est passée de 36% à 55% du PIB dans ce pays, quatrième économie de la zone euro. Situation plus grave encore au Portugal.

Le déficit public de l’Espagne est pourtant passé de 2,23% à 11,4% du PIB entre 2007 et 2009. Des chiffres comparables à ceux de la Grèce placée en quasi-tutelle mercredi par la commission européenne.

Le gouvernement de George Papandreou a donc opté pour la rigueur pour éviter une faillite, potentiellement coûteuse à la zone euro.

Un plan d’austérité auquel s’opposent les fonctionnaires qui ont manifesté ce jeudi.

D’autres manifestations sont prévues dans les prochains jours.