DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marchés financiers: perte de confiance en l'Economie espagnole

Vous lisez:

Marchés financiers: perte de confiance en l'Economie espagnole

Taille du texte Aa Aa

La récession de l‘économie espagnole engendre une perte de confiance sur les marchés boursiers. Après une chute vertigineuse à la clôture jeudi soir, à Madrid, l’IBEX a encore baissé de 2,5% ce matin.
La Banque d’Espagne a aussi annoncé une baisse de 3,6% du produit intérieur brut.

En visite hier à Washington, le Premier ministre espagnol Zapatero a déclaré que le système financier de son pays restait solide et que l’Espagne parviendrait à juguler sa dette publique.
Il a voulu se montrer rassurant, alors qu’il est en train de perdre la confiance de ses électeurs.
Les chiffres du chômage sont catastrophiques. En pourcentage de la population active, c’est plus du double de la moyenne de la zone euro.
Cet analyste défend Madrid:

“On ne peut pas comparer l’Espagne à la Grèce ou au Portugal. L‘économie de la Grèce et du Portugal sont en crise depuis longtemps. La dette de ces pays est bien plus importante. Leurs déficits publics et extérieurs sont bien plus importants qu’en Espagne”.

D’autres experts, comme le commissaire europén sortant aux Affaires économiques, Joaquin Almunia, mettent pourtant l’Espagne, le Portugal et la Grèce dans le même panier.