DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Westerwelle milite pour la mise en place d'une armée européenne

Vous lisez:

Westerwelle milite pour la mise en place d'une armée européenne

Taille du texte Aa Aa

L’Iran et la défense européenne : ces deux sujets ont été évoqués ce samedi durant la conférence annuelle sur la sécurité à Munich. Le chef de la diplomatie allemande, Guido Westerwelle, a plaidé pour la création d’une armée européenne sous le contrôle du Parlement des 27. Il s’est référé au traité de Lisbonne qui, selon lui, dessine les contours d’une politique de sécurité et de défense commune. Selon Guido Westerwelle, les 27 doivent aller de l’avant dans ce domaine. “L’objectif à long terme est la mise en place d’une armée européenne sous le plein contrôle parlementaire, a-t-il expliqué. Nous voulons une gestion de crise européenne forte !”
A plusieurs reprises, ces dernières années, des troupes européennes ont été déployées, que ce soit en Bosnie, en République démocratique du Congo ou encore au Tchad.

L’autre grand sujet de discussion à Munich, c’est l’Iran, et l‘épineux dossier du nucléaire. Ce vendredi, le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki affirmait à cette même tribune que son pays était proche d’un accord sur l‘échange d’uranium.

Côté américain, on maintient plus que jamais la pression. James Jones, le conseiller national à la sécurité des Etats-Unis a ainsi expliqué que Téhéran devait “assumer ses responsabilités ou bien s’exposer à des sanctions plus fortes et peut-être même à un plus grand isolement”.

Les pays occidentaux reprochent à l’Iran de mener un programme nucléaire à des fins militaires. Actuellement, le blocage porte sur l‘éventualité d’un échange de l’uranium faiblement enrichi contre du combustible hautement enrichi à l‘étranger.