DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Devenir commissaire européen, comment ca marche?

Vous lisez:

Devenir commissaire européen, comment ca marche?

Taille du texte Aa Aa

Il faut d’abord être désigné par son propre pays, puis vient l’heure du grand oral devant les eurodéputés, une épreuve qui n’est en rien une formalité. Certains s’en sortent brillamment, ou obtiennent une mention passable, et d’autres passent à la trappe, comme la commissaire bulgare Roumiana Jeleva

Pas sérieuse, dissimulatrice, beaucoup de choses peu flatteuses ont été dites au sujet de celle qui était pressentie pour s’occuper de l’aide humanitaire dans la future Commission.
Lors de son audition de nombreux élus, y compris des Bulgares, avaient mis en cause son honnêteté et sa capacité à mener à bien sa future mission.
Quelques jours après, Roumiana Jeleva se retirait.

Le cas de Catherine Ashton est unique dans l’histoire des institutions européennes. Malgré son adoubement par les Etats membres au poste de Chef de la diplomatie européenne, elle est comme tous les autres commissaires passée sur le grill.
Avis favorable mais peut mieux faire. Catherine Ashton n’a pas convaincu. On lui a reproché d’avoir quelques lacunes en géostratégie et de ne pas avoir de vrai projet pour faire avancer la diplomatie européenne.

Enfin le bon point est à mettre au compte de Michel Barnier, Commissaire désigné au Marché intérieur et aux Services financiers. Il aura séduit les eurodéputés, par un discours axé sur le progrès social.

Retrouvez notre édition spéciale sur le sujet