DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aides aux plus démunis: l'Allemagne doit repenser son mode de calcul

Vous lisez:

Aides aux plus démunis: l'Allemagne doit repenser son mode de calcul

Taille du texte Aa Aa

La Cour constitutionnelle allemande pointe du doigt un système allocatif insuffisant et demande à Berlin de revoir sa copie. Elle a exigé de remettre à plat la réforme dite “Hartz IV” qui fut l’une des réformes majeures du gouvernement social démocrate de Gerhard Schröder et qui depuis 2005 a fusionné l’aide sociale et les allocations aux chômeurs.

“Au regard de la Constitution, les barèmes définis tant pour les adultes que pour les enfants jusqu‘à l‘âge de quatorze ans ne suffisent pas. Les avantages accordés pour ces enfants ne permettent pas de répondre à leurs besoins spécifiques”, a argumenté le Président de la Cour.

Selon les juges, ces barèmes ne seraient en effet qu’un pourcentage de celui fixé pour les adultes et ne tiendraient pas compte des achats certes spéciaux mais indispensables, tels que les couches pour les nourrissons ou le renouvellement des vêtements devenus trop petits.

Le dispositif actuel concerne 6 millions et demi de personnes. Repenser son mode de calcul devrait coûter des milliards à un Etat allemand qui lutte déjà contre un déficit énorme, conséquence de la crise économique.