DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ancien parti de Silvio Berlusconi serait né de tractations entre Etat et mafia

Vous lisez:

L'ancien parti de Silvio Berlusconi serait né de tractations entre Etat et mafia

Taille du texte Aa Aa

L’ancien parti de Silvio Berlusconi serait né de tractations entre Etat et mafia. C’est ce qu’a affirmé un mafieux repenti, Massimo Ciancimino lors d’un procès anti-mafia qui se tient en ce moment à Palerme.
Selon lui, le gouvernement et Cosa Nostra auraient négocié un pacte de non agression, après que des menaces contre le propre fils de Silvio Berlusconi eurent été lancées.

“C‘était une manière pour la Mafia de contrôler Silvio Berlusconi”, déclare Massimo Ciancimino. “En fait, Berlusconi était le fruit de tous ces accords, pas en tant qu’homme, mais en tant qu’entité politique.”

Le bras droit de Silvio Berlusconi, Marcello Dell’Ultri concerné par ces accusations a annoncé qu’il allait porter plainte contre ce témoin. Le ministre de la Justice Angelino Alfano a aussi réagi quelques heures plus tard.

“ La Mafia, lorsqu’elle veut porter atteinte à ses adversaires, en l’occurrence notre gouvernement, ne choisit pas toujours la voie de l’assassinat. Ici elle jette le discrédit sur l’action de ce gouvernement.” a-t-il affirmé