DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opel confirme la suppression de 8300 emplois et la fermeture de l'usine belge d'Anvers

Vous lisez:

Opel confirme la suppression de 8300 emplois et la fermeture de l'usine belge d'Anvers

Taille du texte Aa Aa

La mauvaise nouvelle est confirmée chez Opel. Nick Reilly, le patron du constructeur allemand, a annoncé ce mardi que 8300 emplois sur 50 000 en Europe allaient être supprimés comme prévu, dont presque la moitié en Allemagne. Il présentait à Francfort le plan de restructuration d’Opel qui est en difficulté.

La filiale du géant américain General Motors a également confirmé la fermeture de l’usine d’Anvers en Belgique. Ce qui va entraîner la perte de 2.377 emplois.

L’Espagne est également touchée, avec 900 suppressions à Saragosse, ainsi que la Grande-Bretagne.

Le groupe américain, qui voulait dans un premier temps vendre Opel, y a renoncé en novembre dernier. Il a depuis entrepris de restructurer lui-même ses activités européennes et espère obtenir 2,7 milliards d’euros d’aides publiques pour mener à bien ses plans.