DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scène contemporaine chinoise : les frères Gao


le mag

Scène contemporaine chinoise : les frères Gao

En partenariat avec

Ils sont les enfants terribles de la scène artistique contemporaine chinoise. Ils en sont devenus les emblèmes dans les galeries et les festivals occidentaux avec une thématique très politiquement incorrecte.

“L’exécution du christ” où l’on voit un Mao en train de tirer sur le christ est une de leurs dernières oeuvres.

Gao Qiang :

“La composition de cette installation est une imitation du célèbre tableau de Manet : “l’exécution de Maximilien”. Manet avait alors copié la composition de l’artiste espagnol Goya “el tres de mayo” qui montrait l’exécution de rebelles. Notre travail est très similaire en terme de composition”.

“Miss Mao” est une des scultpures les plus connues de ces artistes qui détournent à l’envie la propagande.

Gao Zhen :

“Nous pensons que l’humanité est unifiée. Les êtres humains ont quelque chose en commun. Après la révolution culturelle nous avons commencé à critiquer ce que nous avions appris avec la propagande et à penser par nous même”.

Les deux frères présentent leurs plus grandes oeuvres à Pékin au 798 Art district, une ancienne friche industrielle transformée en centre d’art contemporain.

Cette oeuvre, où l’on voit trois gardes rouges emporter une prostituée sera bientôt exposée aux Etats Unis.

Gao Zhen :

“Ce studio a été loué il y a deux ans. A cette époque notre studio à 798 a dû être fermé parce que le gouvernement voulait nous expulser de 798 donc nous avions préparé cet atelier comme un lieu de repli. Nous l’avons loué ainsi qu’un autre encore plus grand près d’ici. C’est principalement notre atelier, de nombreuses oeuvres comme ces peintures et ces sculptures ont toutes été finies ici”.

Cheng Meixin est critique d’art. Pour lui ce qui caractérise les frères Gao c’est leur esprit d’indépendance :

“On ne trouve pas beaucoup de personnes comme les frères Gao sur la scène artistique contemporaine chinoise. Ils ont su garder un esprit critique et une vision juste. Même si la Chine compte de nombreux artistes modernes ainsi que des courants artistiques, des créateurs qui peuvent toujours se prévaloir de cet esprit d’indépendance sont très rares”.

Prochain article

le mag

L'avant garde du Turkestan