DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Solidarité européenne : les grecs divisés

Vous lisez:

Solidarité européenne : les grecs divisés

Taille du texte Aa Aa

La mobilisation des 27 incite les Grecs à s’interroger sur les droits et les devoirs liés à leur appartenance à l’Union européenne.

Des organisations de gauche manifestaient ce jeudi devant le parlement contre le pacte européen de stabilité, qui contraint leur pays à à l’austérité.

Mais globalement, les Grecs sont partagés.

“On devrait tous s’entraider, c’est la raison pour laquelle nous avons créé une union. Autrement, nous serions tous isolés – la Grèce, la France, l’Italie. Nous sommes ensemble, donc autant nous entraider !” estimait un passant athénien sous couvert de l’anonymat.

“Nous avons créé cette crise, nous devrions en assumer le fardeau tous seuls. L’Europe devrait nous apporter un soutien politique et éthique, mais pas économique,” le contredisait Vassilis Kouroubalis, juriste de profession.

Certes, la solidarité financière européenne ne serait pas du luxe. Même si le nouveau gouvernement socialiste a tout intérêt, politiquement, à démontrer sa capacité propre à redresser les finances du pays.