DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : Ioulia Timochenko repart à l'offensive

Vous lisez:

Ukraine : Ioulia Timochenko repart à l'offensive

Taille du texte Aa Aa

Après trois jours de silence total, Ioulia Timochenko repart à l’offensive en Ukraine. La première ministre ne concède toujours pas sa défaite à la présidentielle de dimanche. Ce matin, elle a accusé le vainqueur d’avoir mené une campagne mensongère.

“Hier, a-t-elle déclaré, le parlement a commencé à voter sur une loi proposée par Viktor Ianoukovitch visant à relever les prestations sociales. Seuls deux élus de sa faction ont soutenu leur propre texte. Il apparait donc clairement aujourd’hui que les promesses du candidat Ianoukovitch n‘étaient qu’un exercice de relations publiques pour remporter les élections.”

C’est cependant bien le bleu, la couleur de Viktor ianoukovitch, qui domine pour l’instant dans les rues de Kiev. L‘égérie de la révolution orange a fait savoir qu’elle contesterait en justice les résultats de la présidentielle, pourtant validés par les observateurs internationaux.

Pour contourner son refus de démissionner, le nouveau président pourrait tout simplement décider de la renvoyer. Viktor Ianoukovitch pourrait aussi opter pour des législatives anticipées, afin de s’assurer une majorité stable au parlement.

La stabilité politique, c’est bien ce que risque de compromettre le bras de fer engagé par Ioulia Timochenko. Le pays de 46 millions d’habitants en a pourtant cruellement besoin, ne serait-ce que pour obtenir la reprise des versements du FMI et espérer sortir de l’ornière économique.