DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuil national en Haïti, un mois après le séisme

Vous lisez:

Deuil national en Haïti, un mois après le séisme

Taille du texte Aa Aa

Ils n’ont plus que la prière. Un mois jour pour jour après le séisme meurtrier du 12 janvier, les Haïtiens étaient appelés à observer ce vendredi une journée de deuil national. Les survivants étaient invités à porter du blanc, dans la mesure du possible, en hommage aux disparus.

De multiples cérémonies étaient organisées dès le lever du soleil, comme ici à Port-au-Prince, sur le Champ-de-mars. L‘étendue verte en bordure du palais présidentiel est devenue le plus grand camp de sans-abris de la capitale haïtienne.

Catholiques, protestants, baptistes ou animistes… Tous se sont recueillis dans une même ferveur spirituelle. La prière fait figure d’ultime recours face à l’adversité qui semble s’acharner sur l‘île.

C’est entouré de son épouse et d’un gouvernement décimé par le séisme que le président haïtien, René Préval a rendu hommage aux victimes lors d’une cérémonie religieuse de l’Université Notre Dame de la capitale.