DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sauver Hollywood de la spéculation immobilière

Vous lisez:

Sauver Hollywood de la spéculation immobilière

Taille du texte Aa Aa

Il faut sauver la colline d’Hollywood. Le scénario pourrait faire l’objet d’un film avec d’un côté, le méchant propriétaire, un consortium immobilier qui veut y construire des résidences de luxe. Et de l’autre, de gentils élus de Los Angeles et un fonds public qui tentent de la racheter.

Will Rogers, président du Trust for Public Land, explique : “nous devons lever 12,5 millions de dollars d’ici au 15 avril. Nous avons 7 millions de promesses de dons ce qui nous laisse 5,5 millions à trouver. Nous avons décidé de couvrir les lettres pour leur faire dire “Save the Peak” (Sauvez la montagne) afin de sensibiliser le public à l’opportunité qu’a la ville de Los Angeles de protéger les alentours de ce paysage emblématique.”

Les lettres monumentales de 14 mètres de haut qui surplombent le quartier du cinéma appartiennent à la ville. Elles sont interdites au public et protégées par un système d’alarme ultra-sophistiqué.

L’ironie de l’histoire veut que l’inscription soit justement née en 1923 d’une publicité pour le développement foncier des 55 hectares alentours. Le programme immobilier s’appelait alors Hollywoodland. Les quatre dernières lettres avaient été retirées en 1949 lors de la restauration de l’inscription.