DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opération Mushtarak cause la mort de plusieurs civils en Afghanistan

Vous lisez:

L'opération Mushtarak cause la mort de plusieurs civils en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Premières victimes collétarales au 2ème jour de l’opération Mushtarak, en Afghanistan. L’Otan a reconnu que 12 civils ont été tués par des tirs de roquettes qui visaient des positions talibanes.

Cette bataille est la plus vaste offensive des alliés depuis le début de l’intervention américaine en 2001. Une opération qui vise à faire le ménage dans cette zone toujours sous contrôle des Talibans.

15.000 soldats dont 2500 Afghans ont été mobilisés pour reprendre le secteur de Marjah, considéré comme le dernier grand bastion des Talibans dans la province d’Helmand. Cette zone est aussi connue pour sa culture du pavot, grâce auquel les rebelles tirent l’essentiel de leurs ressources.

“Ils ont tous quitté cette zone, explique le colonel Matt Bazeley, du contingent britannique. Les Talibans ont abandonné le lieu qui leur servait de base arrière pour la drogue et les engins artisanaux. Et nous sommes en train d’ouvrir la voie pour pouvoir sécuriser toute la zone.”

Malgré leur infériorité numérique, les premiers signes de résistance ont été montrés chez les rebelles. Des échanges de tirs ont eu lieu ce dimanche sur un site qui venait tout juste d‘être conquis par les Alliés.

Le commandant des forces américaines en Afghanistan estime qu’il faudra au moins 30 jours pour venir à bout de la rebellion et pour sécuriser entièrement la zone.

“Cette opération est dirigée par les Afghans eux-mêmes, explique l’Amiral Mike Mullen, porte-parole de l’armée américaine. Nous travaillons en parteneriat avec eux, mais ce sont bien eux qui mènent cette opération très critique pour nous comme pour eux, mais je tenais à saluer leur façon de la mener à bien”.

L’opération a déjà couté la vie à au moins 20 Talibans, selon les Alliés. L’Otan a aussi annoncé la mort de 5 soldats, dont au moins 2 auraient péri au cours de cette offensive.