DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des civils victimes de l'opération Mushtarak, en Afghanistan

Vous lisez:

Des civils victimes de l'opération Mushtarak, en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

“Nous progressons lentement car des zones ont été minées”… Le chef d‘état-major de l’armée afghane Besmillah Khan a ainsi reconnu que l’opération Mushtarak, lancée dans la nuit de vendredi à samedi
dans le sud de l’Afghanistan pour mater la rébellion talibane, est confrontée à des difficultés. “Nous trouvons beaucoup plus de mines que nous ne le pensions”, a confirmé un porte-parole des Marines américains, le lieutenant Josh Diddams.

L’opération des forces internationales et afghanes
fait aussi des victimes civiles. Au moins quinze personnes ont déjà été tuées, notamment dans l’attaque au missile d’une maison, qui a fait 12 morts, dont des enfants. “C’est un incident vraiment
malheureux, a commenté le ministre afghan de l’Intérieur, Hanif Atmar. Les insurgés occupaient cet endroit et nos forces ignoraient que des civils s’y trouvaient également.”

Les autorités afghanes ont affirmé que trois talibans présents dans la maison sont donc morts dans l’explosion. Plus de vingt talibans auraient été tués depuis le début de l’opération Mushtarak. Les forces internationales annoncent de leur côté la mort de deux soldats : un Américain et un Britannique.