DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie accuse la Suisse d'être irresponsable au sein de l'espace Schengen

Vous lisez:

L'Italie accuse la Suisse d'être irresponsable au sein de l'espace Schengen

Taille du texte Aa Aa

La Suisse se retrouve montrée du doigt par l’Italie après la décision libyenne de ne plus accorder de visas aux citoyens de l’espace Schengen.

En visant les pays de la zone dont la Confédération helvétique, Tripoli agirait en représailles à la décision qu’aurait pris Berne d’interdire l’entrée sur son territoire à 188 personnalités libyennes.

Pour le ministre italien des affaires étrangères, la Suisse a pris les autres Etats membres en otages.
“La Suisse ne doit pas utiliser Schengen pour des buts qui n’ont rien à voir avec Schengen, affirme Franco Frattini. On sait très bien que la Suisse vient d’entrer dans Schengen, mais avant de prendre une décision qui peut avoir des conséquences sur 26 pays qui n’ont rien à voir avec ses problèmes avec la Libye, ajoute-t-il. Il faudrait se consulter et la Suisse ne nous a pas consultés.”

Tripoli et Berne s’opposent en multipliant les mesures de rétorsion depuis l’arrestation à Genève il y a plus d’un an et demi, du fils de Mouammar Kadhafi et de son épouse.

Pour la Commission européenne, la décision du régime du guide libyen de suspendre les visas est disproportionnée. Des consultations ont débuté parmi les membres de l’espace Schengen dont la Suisse et l’Italie pour décider avant la fin de la semaine, d’une réaction commune.