DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan: pertes humaines pour les forces de l'OTAN

Vous lisez:

Afghanistan: pertes humaines pour les forces de l'OTAN

Taille du texte Aa Aa

La liste des victimes s’allonge au sein des troupes de l’OTAN en Afghanistan. On apprend qu’un soldat dont la nationalité n’a pas été révélée a été tué mardi dans le sud du pays, dans le cadre de l’offensive lancée samedi par les forces afghanes et internationale contre les Talibans à Marjah. Ce qui porte à trois ou quatre le nombre de décès confirmés dans les rangs des militaires internationaux.

Six autres soldats ont été tués depuis ce week-end dans des secteurs plus éloignés de Marjah. Dans le district de Musa – Qala, l’un d’entre eux, un soldat britannique pourrait d’ailleurs avoir été tué par un tir ami. Le ministère de la Défense britannique a annoncé avoir ouvert une enquête.

Malgré ses pertes, le commandant de l’Alliance estime que l’offensive menée à Marjah, un bastion taliban, à laquelle participent quelque 15.000 soldats afghans et des forces internationales, perturbe l’organisation des insurgés dans la région.

L’objectif de l’opération est de reprendre le contrôle de ce secteur, grenier à pavot de l’Afghanistan où les autorités afghanes, dont le gouverneur de la province de Helmand, affirment avoir entamé la destruction de ses cultures. “Quand l’opération militaire sera terminée, nous donnerons des emplois et entamerons la reconstruction, souligne Golab Mangal. Rétablir la loi et éradiquer les cultures de pavot font partie de tous nos programmes.”

Il s’agit de détourner la population des Talibans. Mais leur soutien sera difficile à gagner en temps de guerre. On ignore encore le nombre de civils tués depuis le début de l’offensive.