DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chute du gouvernement néérlandais, faute d'accord sur l'Afghanistan

Vous lisez:

Chute du gouvernement néérlandais, faute d'accord sur l'Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

De trop nombreux désaccords sur le conflit en Afghanistan ont fini par faire tomber le gouvernement aux Pays-Bas. Le Premier ministre Jan Peter Balkenende devrait présenter la démission de son gouvernement à la Reine dans la journée.

Faute d‘être parvenus à un consensus sur un retrait de leurs troupes cette année, les deux principaux partis de la coalition de centre-gauche ont entraîné l’ensemble du gouvernement dans leur chute.

1.950 soldats néérlandais sont déployés en Afghanistan depuis 2006, principalement dans la province d’Uruzgan, située au sud du pays, où les Talibans mènent une farouche rebellion.

Les ministres s‘étaient réunis pendant plusieurs heures jusque dans la matinée de samedi, pour savoir si un maintien d’un contingent néérlandais sur place était envisageable jusqu’en août 2011, comme le souhaitait l’OTAN. Le secrétaire général de l’organisation comptait sur la présence d’un tel effectif néérlandais, de moindre importance, pour former les forces de sécurité afghanes.

Le ministre travailliste des finances s‘était d’emblée montré farouchement opposé à cette idée.