DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Nigériens fêtent les putschistes

Vous lisez:

Les Nigériens fêtent les putschistes

Taille du texte Aa Aa

Lorsque les militaires apparaissent, la foule pousse des cris de joie. Nous sommes au Niger, le Niger qui fête le putsh qui a évincé du pouvoir, jeudi, le président Mamadou Tandja.
Des milliers de personnes ont convergé toute la journée à Niamey, la capitale, répondant à
l’appel lancé par l’opposition qui entend saluer le coup de force des militaires.
“Merci de nous avoir délivré de la dictature”, entend-on à chaque coin de rue. Partout, l’armée est célébrée. L’opposition nigérienne, elle, demande aux militaires d’organiser des élections libres et démocratiques et de se retirer ensuite. Les militaires promettent de servir le peuple.

Le vaste pays sahélien est plongé dans une grave crise politique depuis l‘été dernier. Mamadou Tandja, 71 ans, avait décidé de se maintenir au pouvoir à tous prix, au terme de son deuxième quinquennat. Il avait donc fait adopter en août une nouvelle Constitution très controversée prolongeant son mandat. Le Maroc a démenti que Mamadou Tandja allait désormais rejoindre son territoire.