DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chasse à la baleine : Tokyo défend sa position


Japon

Chasse à la baleine : Tokyo défend sa position

La chasse à la baleine constitue plus que jamais un os dans les relations entre l’Australie et le Japon. Sous couvert de recherche scientifique, les Japonais tuent plusieurs centaines de baleines chaque année. L’Australie a récemment décidé de hausser le ton en menacant de poursuivre le Japon devant la justice internationale. Mais Tokyo campe sur sa position. Ce lundi, un des porte-parole du gouvernement, Hurofumi Hirano, s’est exprimé sur le sujet. “Les recherches menées sur les baleines ne sont pas une violation des accords internationaux, soutient-il. Elles sont menées conformément aux règlements en vigueur. Plutôt que d’envisager des actions en justice, il serait plus important de parvenir à un accord diplomatique”.

Il y a trois jours, le Premier ministre australien, Kevin Rudd, avait laisser entrevoir la possibilité de recours juridiques. “Nous sommes en train d‘étudier une solution avec les Japonais, affirmait-il. Mais si nous ne parvenons pas à un accord, alors nous engagerons une procédure en justice”.

Depuis des années, plusieurs ONG menent des opérations sur mer pour empêcher les Japonais de chasser les baleines. En janvier dernier, un bateau de l’organisation Sea Shepherd était ainsi entré en collision avec un navire de la flotte nippone.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les salariés grévistes de Total croient à la "stratégie de la pénurie"