DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arrestation de l'homme le plus recherché d'Iran

Vous lisez:

Arrestation de l'homme le plus recherché d'Iran

Taille du texte Aa Aa

Abdolmalek Righi était l’individu le plus recherché d’Iran. Il a été arrêté et transféré ce mardi à Téhéran. Il est considéré comme le chef du mouvement rebelle Joundallah, littéralement “les soldats de Dieu”. Ce mouvement est engagé dans une lutte pour la défense de la minorité sunnite dans ce pays, l’Iran, à très forte majorité chiite.

Pour les autorités iraniennes, les rebelles du Joundallah cherchent surtout à déstabiliser le régime, appuyés en cela par les pays occidentaux. “La veille de son arrestation, Abdolmalek Righi se trouvait sur une base américaine”, explique Heydar Moslehi, responsable du renseignement iranien. Il ajoute : “il avait voyagé dans plusieurs pays européens juste avant. Les Américains lui avaient fourni un passeport afghan pour qu’il puisse circuler au Pakistan”.

Depuis dix ans, les rebelles du Joundallah mènent des opérations sanglantes dans le sud-est du pays. Dernière action d‘éclat en date : un attentat-suicide commis en octobre à Pishin, à proximité de la frontière pakistanaise. L’attaque avait fait 42 morts dont plusieurs officiers des Gardiens de la Révolution.

Quelques mois plus tôt, le mouvement d’Abdolmalek Righi avait revendiqué un autre attentat, dans une mosquée chiite. Bilan 25 morts.

A plusieurs reprises, l’Iran a accusé le Pakistan de servir de base arrière aux rebelles sunnites. Islamabad a toujours nié.